Archives de catégorie : Made in Hong Kong

Personal lady vibrator 1970’s

Je reçois un mail de Nath, elle vide maisons, greniers, caves, etc..

Elle a récupéré plusieurs joujoux provenant d’un magasin qui a fermé ses portes dans les années 70, elle connaît mon site et me donne rendez-vous pour les récupérer pour ma collection.

Ils m’attendent sur son stand, mis de coté à l’arrière de la camionnette.

Joujoux

 

C’est de la fabrication Hong Kong des années 70, état neuf, toujours dans leur boîte d’origine.

Un mini classique

115 mm de longueur 25 mm de ∅

Vitesse fixe.

Mini+regle

 

Un modèle classique

165 mm de longueur 30 mm de ∅

Deluxe Vibrator Quiet & Powerful, une seule vitesse on off.

Deluxe-vibrator

 

Un vibrateur très spécial, agrémenté à son sommet d’une bille qui vibre, je n’en avais jamais vu de semblable .

210 mm de longueur 32 mm de ∅, la bille fait 20 mm

Special-boule-2

 

La vitesse de vibration est réglable .

Variateur-special-boule2

 

Un modèle en latex et mousse flexible revêtu de picots pour plus de sensations.

190 mm de longueur, 40 mm de ∅ à sa partie la plus large.

Picots-boite

 

Souple-picots

Il est réglable en vitesse grâce à un variateur qui sert aussi d’interrupteur. Ça coutait quand même 150 frs  français à l’époque !

Variateur-picots

 

Publicité de l’époque dans un magazine hot.

pub-union_-compress

 

Au fait vous savez d’ou vient le nom  » gode « ?

L’Etymologie:
ça vient d’où ce mot gode ? D’après wikipédia, il y aurait 2 hypotèses:
– du Catalan “godomacil” pour “Cuir de Gadamès”
– du latin médiéval “Gaude mihi” pour “Réjouis-moi”
Perso je préfère la seconde, elle me parle plus .

Les classiques 60’s

Le premier sex-shop du monde a été ouvert à Noël 1962 à Flensbourg (frontière germano-danoise) à l’initiative de la célèbre Beate Uhse.

Beate Rotermund-Uhse née Köstlin) est une pilote et femme d’affaires allemande. Elle fut la première et la seule pilote cascadeuse à la fin des années 1930 et au début des années 1940. Elle fonda après la Seconde guerre mondiale la première boutique sex-shop du monde.

Il avait le nom de „Fachgeschäft für Ehehygiene“ (magasin spécialisé pour l’hygiène maritale). Plusieurs sex-shops portent encore son nom en Allemagne et il y a même un musée érotique Beate Uhse à la gare de Berlin  Zoologischer Garten.

Bref les premiers sex-shops débarquent dans les pays voisins, Allemagne, Hollande.

Bien souvent à l’occasion d’une visite touristique on en profite pour visiter ces établissements, curiosité oblige du moins pour les moins coincés.

On découvre les accessoires bas de gamme de l’époque, souvent made in Hong Kong.

On y achète la panoplie du débutant…

Ces objets viennent d’une maison vidée par un professionnel ( merci G.) Ceux-ci doivent dater des années 70 .

lot-George

Objets très souvent jeté et pas facile à récupérer.

Autre modèle , probablement de la même époque, un  » double pénétration  » Avec variateur de vitesse de vibration.

Double-penetration

 

Autre modèle , celui-ci non vibrant pour double pénétration ou jeux à deux.

Double-dong

Peut-être un des premiers sex-toys à piles.

Marque : SEALAND PERSONAL VIBRATOR No. 7211.

J’ai enfin trouvé !  voir  http://www.goodvibration.fr/?p=158

SuperSatisfaction

Made in Hong Kong.

Vibromasseur personnel, 1970 : cvibrateur de forme vaguement phallique a été le premier sex-toy à réellement être commercialisé comme tel.  Le vibrateur personnel reflète l’exploration libérée de la sexualité ouverte des années 70. On vient de mai 68.

Le nom sur l’emballage, Super Satisfaction, c’est un des modèles qu’on pouvait trouver fin des  années 60 à début 70 .

Boite-SuperSatisfaction

Les photos de la boîte montrent hommes et femmes en train de se masser le dos, le visage, la nuque, les jambes, les pieds. On n’est pas encore aux dessins explicites.

C’est un modèle en plastique blanc qui fonctionne avec deux grosses piles  de 1,5 v format R14.

Celui-ci est un modèle XL , 296 mm de long et 36 mm de diamètre, le couvercle à piles sert aussi de bouton on-off , pas de variateur, c’est marche ou arrêt et c’est très bruyant.

on-off

Nous l’avons acheté sur une brocante , un stand de professionnels très sympathiques, en vide maisons, il provient d’un ancien stock de magasin, il y en avait une palette ! Il  en reste peut-être d’autres.

Nous sommes heureux d’avoir trouvé ce genre de modèle , en effet, n’étant pas de très bonne qualité et sans aucune valeur , ces gadgets en plastique jauni sont plutôt, avec notre puritanisme grandissant, jeté que conservé et il n’est pas facile de les trouver avec la boîte d’origine.

 

Poly-Purpose Vibrator

Ma première trouvaille sur un vide-greniers, le Poly-Purpose Vibrator.
L’ état est comme neuf.
Boite-ouverte

C’ est un vibrateur vintage. Il a été fabriqué à Hong Kong dans les années 60 et distribué au Royaume-Uni par une compagnie appelée LEADER Brand.
Ds-main

Il est livré avec un manuel d’instruction, trois applicateurs vibrants, et un spécial en forme de main pour se gratter ? Il fonctionne sur deux piles «C» qui sont toujours d’origine, mais vides depuis longtemps.

Gratte

Purpose propose une douce action apaisante de massage pour une utilisation partout où nécessaire , sur les hanches, les jambes, les côtés, le dos, les épaules et le cou … pour se détendre et apaiser les tensions simples et soulager les muscles fatigués.La pudeur de l’époque fait éviter de mentionner les endroits plus intéressants.
Le manuel d’instruction est rempli de conseils utiles sur la façon d’insérer les piles et suggestions intelligentes pour les routines de massages personnelles. Essayez de le frotter sur tout le visage, comme le montre ci-dessous.
poly_purpose_antique_vibrator_dildo_face-1024x586

Le massage doit être doux ,pour des périodes courtes, apaisantes et l’utilisation (de 10-15 minutes) donnent des résultats qui sont relaxants.