Archives de catégorie : Made in U.S.A

Vibromasseur parisien entre 1910 et 1920

Nous avons trouvé celui-ci sur un vide grenier, parmi les casseroles et autres ustensiles de cuisine.

Origine Hamilton Beach
Vibromasseur antique Alfred Maire

Le vendeur n’avait aucune idée de l’usage de cet objet.

Il s’agit d’un vibromasseur fabriqué aux Etats-Unis par  Hamilton Beach. Il doit avoir été fabriqué un peu après 1902, j’estime sa vente entre 1910 et 1920 il a environ 100 ans.

Hamilton Beach Vibrator – 1902 – Le vibrateur électrique, inventé par l’Anglais Joseph Mortimer Granville, a été modifié et vendu par Hamilton Beach et a été le premier d’une série de vibrateurs électriques tous pratiquement copiés voir Thompson et Vibro- Masseur.

Détail de l’interrupteur  de mise en route.

interupteur

Le magasin qui les vendait en France chez Alfred Maire était situé

15 rue du Louvre à Paris 1 er.

Vue actuelle du bâtiment.

Magasin

Il porte la marque Alfred Maire.

Plaquette Alfred Maire 15 rue du Louvre Paris 1er

Il était courant à l’époque de remplacer la marque d’origine par la plaquette du vendeur, ici en laiton gravé.

N’étant pas fabriqué en France il portait le brevet S.G.D.G ainsi que le poinçon Paris.

Paris-poinçon Poinçon-Brevet

 

« Breveté SGDG », abréviation de sans garantie du gouvernement, était en France une mention légale dégageant l’Etat de toute responsabilité sur le bon fonctionnement effectif du dispositif breveté.

Cette mention a été établie par la loi de 1844 qui dit que les brevets sont délivrés « sans examen préalable, aux risques et périls des demandeurs, et sans garantie soient de la réalité, de la nouveauté ou du mérite de l’invention, soit de la fidélité ou de l’exactitude de la description ». Cette mention a disparu en 1968.

En Belgique, selon Art. 22 de Loi sur les brevets d’invention du 28 mars 1984, le principe SGDG est encore applicable.

Ce texte est l’invention de Napoléon Bonaparte, selon le décret du 27 septembre 1803.

Son état d’usure atteste qu’il a bien servi et il est toujours en état de marche, le cordon d’alimentation a atteint sa limite d’usure et de vieillesse .

Détail de la tête vibrante bien patinée. Ils étaient vendus pour masser le cuir chevelu…

embout

 

hamilton (1)

Doc Johnson

Doc Johnson est une entreprise de sex-toys basée en Californie . Elle a été fondée en 1976 par Reuben Sturman avec Ron Braverman à la barre. Il est dirigé par Ron Braverman et son fils Tchad.

Marque

C’est une des plus grandes entreprises de jouets sexuels dans le monde et ils fabriquent la majorité de leurs produits dans leur usine à North Hollywood, en Californie.  En 2012 , elle emploie plus de 500 personnes, et a été décrit parLos Angeles Magazine comme «le Procter & Gamble de jouets sexuels ».

http://www.docjohnson.com/

Voici deux modèles probablement du début de leur activité, ils ne sont pas très vieux tout au plus ils doivent avoir une vingtaine d’années.

Plug-et-réaliste-mini

Le plug fait 135 mm de long sur 45 mm de  ∅

Le gode vibrant avec variateur de vitesse fait    185 mm

sur 35 mm de  ∅ à la base.

 

Le système de fixation des accessoires du Funky Rocker vient de chez eux, le Vac-U-Lock

http://www.goodvibration.fr/wp-content/uploads/2014/11/Vac-u-lock.jpg

 

 

Hysterical Literature

Pour cette fois je ne présente pas un vibromasseur vintage, mais une série de très belles vidéos.

Jouons un peu , votez pour votre animatrice préférée !

[yop_poll id= »1″]

Expériences amusantes …

ll y a plusieurs sessions différentes, à vous de choisir !

 

Dans ces vidéos, vous verrez des femmes en train de lire à haute voix un extrait de livre, comme distraction on les a équipées  d’un vibromasseur ! En principe, elles doivent rester de marbre et lire quoi qu’elles puissent  ressentir. Quel beau tournage, enfin c’est mon avis.
Balbutier, se dandiner sur la chaise, monter le ton, sourire, se racler la gorge, faire des pauses et même s’excuser  rien ne réussira  à les détourner de leur chute imminente… s’abandonner dans un orgasme libérateur. Comme elles sont belles !

Niagara

Autre trouvaille , le vibromasseur  » Niagara »

Complet

Il doit dater des environs de 1968.

Made in U.S.A, c’est construit comme un tableau de bord de voiture américaine des années 50,s.

L’avant-garde du vibrateur personnalisé, le Hand Unit Niagara était équipé d’un cadran de vitesse, permettant un réglage lors de l’utilisation. Le Niagara a également été l’un des premiers vibrateurs adaptés à la polyvalence d’utilisation interne et externe

C’est un sacré format, lourd , alimenté en 220 vols grâce à une télécommande avec un réglage de vitesse.

niagara net

Par contre , c’est vraiment de la qualité , il faudrait un sacré prix pour fabriquer ça maintenant, de plus c’est très silencieux.

Pas évident à mettre dans le sac à main.

En détail :

Détail

shéma

Le principe du moteur cycloïdal.

Le brevet à été déposé en  1954 , Murphy Owen K. en était l’inventeur

Lien vers le site du brevet

http://www.google.com/patents/US2674994

Numéro de publication US2674994 A
Type de publication Octroi
Date de publication 13 avr. 1954
Date de dépôt 19 juin 1952
Date de priorité 19 juin 1952
Inventeurs Murphy Owen K
Cessionnaire d’origine Murphy Owen K