Archives de catégorie : Made in Belgium

Véritable guide de la vie conjugale

La société Sanitaria située 70, Boulevard Anspach à Bruxelles distribuait ce catalogue aux jeunes mariés. Ouvrage de vente par correspondance mais aussi informatif sur l’hygiène et la contraception.

Ce catalogue illustré de 80 pages date d’ environ 1910, difficile de dater plus exactement mais le latex n’était pas inventé. Voici la pub trouvée dans un journal de 1910.

pub

Des extraits seront présentés au fur et à mesure de nos trouvailles.

Page de couverture

Sanitaria

La richesse et la diversité des produits de ces maisons n’ont rien à envier au catalogue de la célèbre et contemporaine condomerie d’Amsterdam : préservatifs parfumés, aux formes et textures des plus surprenantes, avec réservoir – c’est une nouveauté en 1901 – ou bien rangés sous le double fond d’une honorable boîte de cigares de la Havane. N’oublions pas que ces préservatifs en  » caoutchouc soie sans soudure « , qui portent les noms évocateurs de crocodiles, le rival protecteur ou le voluptueux, sont lavables !

N’en déplaise à notre sens de l’hygiène ainsi qu’aux fabricants actuels qui ne cessent de clamer que « le préservatif ne sert qu’une seule fois », la capote de la belle époque était garantie cinq ans ! On n’ose imaginer le moindre service après-vente pour ce type d’ustensile, ni la moindre réaction de clients contestant un vice de fabrication après trois années de tendre complicité.

Ainsi, après avoir été lavé, séché et talqué, à l’aide du Vérifior, « appareil nickelé, extensible, indispensable pour vérifier, sécher et rouler les préservatifs, 10 francs… », le préservatif attendait… la prochaine fois.

Au début du 20ème siècle existait aussi un préservatif féminin « Le Pratique » qui connu un franc succès. Entre-temps disparu pour renaître en 1992 sous le nom de « Femidon ».

Preservatif-feminin-réduit

La page

douche-vaginale_reduit

L’objet acheté sur une brocante

Poire-reduit

Détails de la fermeture à visser permettant de la transporter remplie. C’était avant tout un moyen de contraception par lavage du vagin après un rapport sexuel.

Poire-detail

 

Spéculum

Les instruments pour jouer au docteur .

Speculum

Spéculum à usage vaginal , deux modèles de tailles différentes.

Définition du dictionnaire :

spéculum, nom masculin

 

Marque
En métal chromé , modèle devant avoir une cinquantaine d’années, provenant d’un vieux cabinet médical.
La marque visible est J.Pieters.
Petit
grand
Un peu d’histoire.
L’ éruption du Vésuve en 79 a enterré les villes romaines de Pompéi et d’Herculanum sous des mètres de cendre et de pierres ponces. Sous les matériaux volcaniques ont été trouvés, lors  des fouilles bien conservés des instruments médicaux.  Parmi les objets récupérés il y avait des instruments chirurgicaux sur plusieurs sites, la plus connue étant la maison de Pompéi du chirurgien, ainsi nommé en raison de la nature des éléments qui y ont étés récupérés.
vaginalSpeculum1c_e
En 1947, des reproductions de ces instruments ont été présentés aux sciences de la santé par la bibliothèque Claude Moore et l’Université de Virginie. La collection est un des meilleurs exemples survivants des outils à la disposition d’un chirurgien dans le premier siècle de notre ère. Comme il y a eu relativement peu d’innovation en chirurgie et outils chirurgicaux de l’époque d’Hippocrate (5ème siècle avant notre ère) et Galen (2e siècle de notre ère), cette collection est typique de la pratique chirurgicale pendant près d’un millénaire et illumine la pratique de la médecine dans la Rome antique. En fait, la technique de certains outils, tels que le spéculum vaginal, n’a pas changé de manière significative jusqu’au 20ème siècle.